Serveur Jabber

J’utilise le serveur Jabber de l’APINC depuis longtemps… je viens de vĂ©rifier, cela fait plus de 5 ans et demi ! đŸ˜Č

Il y a quelques temps – peut-ĂȘtre 2 ou 3 mois – il y avait eu des problĂšmes de connexion vers d’autres serveurs Jabber (notamment le serveur de gmail, c’Ă©tait tout de mĂȘme gĂȘnant avec le nombre d’utilisateurs gtalk) Ă  cause d’un cĂąble dĂ©fectueux chez leur hĂ©bergeur, cĂąble qui n’a apparemment pas Ă©tĂ© changĂ©. AprĂšs quelques temps, les routes avaient Ă©tĂ© changĂ©es, et le trafic ne passant plus par le cĂąble dĂ©fectueux, plus aucun problĂšmes 😄.

Depuis environ une semaine, le serveur est down Ă  cause d’un problĂšme hardware, mais n’a toujours pas Ă©tĂ© rebootĂ©. Peu importe les raisons, j’ai dĂ©cidĂ© de monter mon propre serveur afin de ne plus subir ce genre d’inconvĂ©nients. Au moins, s’il y a un problĂšme, je pourrai m’occuper de le rĂ©gler moi mĂȘme !

Un apt-get et une gĂ©nĂ©ration de certificat chez cacert plus tard, j’ai un serveur ejabberd qui tourne. Aucun soucis, au maximum 30mins avec les 1ers tests, tout est nickel 😀.

J’ai configurĂ© mon deuxiĂšme domaine – avec son propre certificat, merci TLS, aux chiottes SSL, j’attends que la propagation DNS se fasse pour tester, mais ça devrait rouler.

Je tiens Ă  remercier l’APINC pour le super service qu’ils m’ont fourni pendant plus de 5 ans gracieusement ! Ca m’a dĂ©cidĂ© Ă  m’y mettre, c’est vraiment pas sorcier 😄.

Jabber, c’est bon, mangez-en.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− two = five